C’est sur le versant nord des Alpilles, à Saint-Etienne-du Grès que se situe un des domaines les plus emblématiques de Provence, le domaine de Trévallon. L’histoire débute en 1973, lorsque Eloi Dürrbach décide de planter ses premières vignes au sein de ce domaine racheté en 1950 par son père René Dürrbach, célèbre peintre et sculpteur de l’époque.

Souhaitant une répartition égale entre le cabernet sauvignon et la syrah dans ses vins, le domaine de Trévallon se voit refuser son appellation AOC Beaux de Provence en 1993 et finit par inscrire en 2009 IGP Alpilles sur ses étiquettes. Il était inenvisageable pour le vigneron de revoir l’assemblage de ses vins préférant ainsi affirmer la personnalité de ces derniers.

Les 15 hectares de cépages rouges constitués de cabernet sauvignon et de syrah sont cultivés en agriculture biologique. De même que pour les 2 hectares de cépages blancs composés majoritairement de roussanne et de marsanne.

Au fil des années, le domaine de Trévallon est devenu une histoire de famille où l’art y a trouvé sa place comme l’illustrent les étiquettes en hommage à René Durrbach ainsi que l’architecture du domaine mêlant ainsi ruralité et modernité.

Ostiane et Antoine, sont aujourd’hui à la tête du domaine à la suite du décès de leur père en 2021, le célèbre Eloi Dürrbach.