C’est en 1978 que Michèle Aubéry-Laurent et Phillipe Laurent décident de racheter en plein cœur de la Drôme Provençale à Montbrison-sur-lez, 12 hectares de vieilles vignes pour créer le Domaine Gramenon. La réputation du Domaine vient de l’originalité de ses terroirs situés sur une barre calcaire à 350 mètre d’altitude, apportant une inévitable fraicheur à ses vins.

La conduite des 25 hectares du vignoble en biodynamie depuis 2007, permet alors aux vins d’exprimer leur propre personnalité, des vins fruités et gourmands. Pour les cépages rouges, majoritairement du grenache puisque c’est sans doute la variété la plus adaptée à l’altitude du domaine, accompagné d’un quart de syrah. Le viognier et la clairette s’ajoutent aux cépages cultivés permettant ainsi de produire les vins blancs du domaine.

Les vendanges sont manuelles, aucun ajout de produit n’est fait et le recours à l’ajout de sulfite uniquement en cas de besoin. Les cuvées La Vie On y Est, La Sagesse, La Papesse, Sierra du Sud, Poignée de raisin … illustrent parfaitement la philosophie et la qualité du domaine.

Également en 2007, un des trois fils rejoint l’aventure et acquiert 5,5 hectares entre Valréas et Vinsobre dans le but de développer une activité de négoce. Cette dernière donnera naissance à des cuvées telles Qu’il fait soif, Champsaurel, Rubiconde, Pantomine signées Maxime-François Laurent.